Accueil du site Accueil du site > La Haute-Loire > COVID19 et nos mesures > COVID19 : relance progressive des chantiers

COVID19 : relance progressive des chantiers

Le Département de la Haute-Loire relance progressivement ses chantiers de bâtiments et de travaux publics.

A l’annonce du confinement le 16 mars, tous les chantiers ont été arrêtés, à l’initiative des maîtres d’œuvre ou des entreprises. Les premiers jours ont été consacrés à leur mise en sécurité.

Depuis, les mesures de précaution (essentiellement gestes barrières, distanciation et plus récemment une publication par l’organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) donnent un cadre au redémarrage de l’activité.

Les services techniques du Département tentent de lancer un maximum de chantiers malgré l’état d’urgence sanitaire. Systématiquement, la faisabilité est analysée en fonction de la co-activité entre les entreprises, de l’importance de l’effectif, des mesures d’exploitation à prendre et de la présence de riverains pour les routes ou de personnel dans les bâtiments.

Les principales difficultés rencontrées par les entreprises afin de lancer ou redémarrer un chantier sont les suivantes :
  • la disponibilité de leur personnel ;
  • l’absence de fournisseurs de matériaux, d’enrobés, de granulats ou de béton ;
  • l’absence de solution de restauration voire d’hébergement pour les entreprises en déplacement.

Les quelques chantiers en cours sont des exceptions où les employés peuvent travailler en autonomie, sans interaction et avec un approvisionnement réduit, notamment celui de la RD23 à Dunières, chantier de terrassement par l’entreprise Moulin avec 4 personnes chacune dans un engin et sans ou avec peu d’approvisionnement ; et quelques autres…

RD23 chantier routierRD23 : chantier routier vers Dunières

Deux conditions préalables à une reprise des chantiers : la mise en place de mesures de sécurité exceptionnelles et le redémarrage de la chaîne logistique.

Ainsi, pour permettre le redémarrage rapide des chantiers, il faut dans un premier temps, sécuriser ou cadrer les mesures de sécurité des employés en respectant les recommandations édictées dans le guide OPPBTP validé par l’Etat et les organisations professionnelles. S’agissant des chantiers routiers locaux, le protocole établi par les services du Département pour le chantier de la RD 23 (Dunières) a été actualisé et communiqué aux entreprises du secteur des travaux routiers (terrassement, chaussées, etc.) afin que chaque entreprise puisse établir son plan particulier de sécurité.

D’autre part, il est nécessaire de recréer un écosystème logistique qui doit monter en charge progressivement et de manière coordonnée. En effet, à l’heure actuelle, toutes les entreprises manquent de visibilité sur le plan de charge et les moyens logistiques des fournisseurs comme de leurs partenaires de chantier.

RD23 chantier routier terrassementLe Département étudie aujourd’hui différentes possibilités en lien avec les entreprises locales pour relancer les chantiers d’enrobés pour les routes départementales :
  • à compter du 15 avril sur le pôle de Brioude-Langeac ;
  • à compter du 25 avril sur les pôles de Craponne et du Puy en Velay.

Le démarrage des centrales bénéficiera à d’autres chantiers et d’autres maitres d’ouvrage.

Une analyse de chacun des chantiers programmés permettra de définir un ordre de reprise en fonction de la proximité de riverains, les mesures d’exploitation à prendre et les travaux connexes pouvant entrainer de la co-activité. La mise en œuvre de chantiers de moindre importance, portés directement par les pôles et confiés à des entreprises locales, peut être envisagée au cas par cas (petits terrassements, entretien ouvrages d’art, fossés …) pour compléter ce dispositif.
© Département de la Haute-Loire - mentions légales | Plan d’accès au Département de la Haute-Loire et coordonnées | Plan du site | rss  Flux RSS | facebook  Rejoignez-nous sur Facebook
facebook