Accueil du site Accueil du site > La Haute-Loire > COVID19 et nos mesures > Gestion du risque Covid-19 : décisions prises par le Département de la (...)

Gestion du risque Covid-19 : décisions prises par le Département de la Haute-Loire

Cette page sera mise à jour au fur et à mesure de l’évolution de la situation.
Dernière mise à jour le 25 avril, au regard des dernières recommandations nationales.

Les nombreuses initiatives déjà prises par le Département viennent d’être renforcées dans le but d’améliorer encore le service rendu à l’ensemble des habitants, en priorisant bien sur le soutien aux personnes vulnérables.

Vous trouverez ci-dessous, une synthèse des nouvelles mesures mises en œuvre cette semaine :

Point sur la fourniture de masques en tissu lavable pour la population

Dans un premier temps, le Département s’est mobilisé pour contribuer à la fourniture d’équipements pour les personnels soignants mais aussi pour les personnels des EHPAD, des services de soins à domicile et des établissements médicosociaux,… aux côtés du Centre Hospitalier Emile Roux, plate-forme de référence pour la gestion de ces équipements sanitaires de protection. Grâce à ce travail partenarial engagé depuis plusieurs semaines, les besoins des personnels de santé (masques FFP2 et chirurgicaux, blouses, sur-blouses et tabliers) sont couverts pour les semaines à venir.

Aujourd’hui, nos efforts se poursuivent
afin de préparer la suite et notamment d’accompagner nos habitants en vue du déconfinement. L’objectif du Département est simple : fournir progressivement à chaque habitant jusqu’à 3 masques réutilisables.

Afin de répondre à cet objectif, dès le début du mois d’avril, le Département de la Haute-Loire a commandé plus de 650 000 exemplaires de différents modèles de masque en tissu lavable auprès de différentes entreprises locales et régionales. Sur ce total, 50 000 exemplaires sont en cours de découpage au sein des ateliers qui se déroulent actuellement à l’Hôtel du Département.

Ces commandes sont en cours de confection, avec des difficultés renforcées pour l’approvisionnement de ces ressources devenues rares, dans le contexte de crise sanitaire que nous traversons. Les différentes livraisons qui ont commencé la semaine dernière devraient s’étaler à partir de début mai afin que les altiligériens soient dotés d’un masque dès le début de la période de déconfinement. En fonction des délais de conditionnement et de distribution, des dotations de masques supplémentaires (de 2 à 3) interviendront au gré des livraisons et des besoins exprimés.
La distribution de ces équipements sera réalisée en partenariat avec les communes qui le souhaitent, dans le respect des normes sanitaires.

40 000 masques réalisés lors des ateliers de découpage de masques en tissu lavable en une semaine

Une soixantaine de volontaires, agents comme élus mais aussi bénévoles d’association dont le Département est partenaire, ont répondu à l’appel de Jean-Pierre Marcon et ont participé, depuis le vendredi 17 avril, aux différents ateliers de découpage de masques en tissu à l’Hôtel du Département. En fonction des stocks et des délais de livraison, le Département pourra organiser, en lien avec les communes, une distribution de ces équipements de protection à destination de la population.

Mise en place d’un plan départemental pour relancer l’économie locale en partenariat avec la Région

Le Département, garant des solidarités territoriales et humaines, veut prendre une part active pour limiter la casse due à la crise sanitaire, pour permettre aux entreprises de subsister et de redémarrer (notamment les plus petites structures), et ainsi activement accompagner la relance économique en Haute-Loire.

Le Département est prêt à coopérer avec la Région, avec l’État et avec les EPCI, pour une action de sauvegarde des entreprises qui constituent le tissu économique des commerces et services de proximité ; le Département a la volonté d’intervenir pour aider le secteur du tourisme et particulièrement de l’hôtellerie restauration, mais également les petites et très petites entreprises qui font l’attrait du cadre de vie des secteurs les plus ruraux de la Haute- Loire. Le Département exercera ainsi ses responsabilités en matière de solidarité territoriale et d’attractivité touristique et résidentielle.

Un fonds de solidarité exceptionnel, non adossé au dispositif de l’État, sera prochainement créé en partenariat avec la Région, limité aux activités tourisme et hébergement commercial (hors commerces alimentaires) pour les subventions, et éventuellement artisanales (hors artisans de bouche) pour les avances remboursables. En accord avec la Région, le Département le complètera au bénéfice des commerces et services de proximité des territoires ruraux.

Trouver des solutions concrètes pour aider les résidents à garder le contact

Le Département est sensible à la situation humaine des personnes confinées dans les EHPAD et de leurs familles. La semaine passée, ses services ont réalisé un bilan du niveau d’équipement des EHPAD de la Haute-Loire, en ordinateurs portables, écrans, tablettes, enceintes webcam, casques, ‘’galets’’ 4 G, coussins numériques.

Cette enquête a permis de définir les besoins à combler pour chaque établissement et de pouvoir ainsi apporter le matériel ou les connections internet nécessaires. Ces dotations vont renforcer les dispositifs existants pour aider les résidents à prendre contact avec leurs proches et combattre ainsi le sentiment d’isolement.

@ltithèque : succès de l’accès élargi à la plateforme de streaming départementale durant la crise sanitaire

Suite au confinement enclenché le 17 mars dernier, la Bibliothèque départementale de la Haute-Loire a élargi ses conditions d’accès à la plateforme @ltithèque :
  • Possibilité de s’inscrire directement en ligne et de bénéficier d’un compte-test pour toute la durée du confinement ;
  • Passage de 5 à 7 ressources payantes (films et presse) par usager et par mois ;
  • Intégration de nouvelles ressources proposées gratuitement par notre prestataire pour la durée du confinement (soutien scolaire, livres en streaming, jeux éducatifs en anglais).

Le nombre d’inscrit est passé de 1 975 usagers (au 16 mars) à 2 722 usagers au 17 avril. Les comptes ouverts depuis le mois de mars resteront fonctionnels jusqu’au 11 mai prochain.

#RestezChezVous

 
Dernières mesures prises le 18 avril, au regard des dernières recommandations nationales :

Réception d’un premier lot de 30 000 surblouses, produites par l’entreprise IPS

Le Département reste mobilisé pour contribuer à la fourniture d’équipements de protection afin qu’aucune rupture n’intervienne sur l’ensemble du territoire altiligérien et notamment des structures d’accueil, d’hébergement et de service à domicile.

Concernant les surblouses, le Département en collaboration avec le Centre Hospitalier Emile Roux, a passé une commande de 120 000 unités, destinée aux EHPAD et établissements médico-sociaux, auprès de l’entreprise IPS à Bas-en Basset. Cette commande locale est le fruit d’un partenariat entre plusieurs entreprises locales dont IPS, Sofrep à Rosières, Janusac à Saint-Pal-de-Mons et Souvignet Plastique à La Séauve-sur-Semène.

La réception de ce premier lot de 30 000 unités (sur un total de 120 000) s’est déroulée ce jeudi 16 avril en présence de Jean-Pierre Marcon, Marie-Agnès Petit, vice-présidente et des Conseillers départementaux du secteur dans les locaux de l’entreprise IPS (situé ZI de la gare à Bas-en-Basset). Le SDIS43 est également intervenu afin d’assurer la livraison des équipements au Centre Hospitalier Emile Roux.
Plus d’infos sur la page http://www.hauteloire.fr/COVID19-Reception-de-30-000.html

Le Département reste mobilisé pour contribuer à la fourniture d’équipements de protection afin qu’aucune rupture n’intervienne sur l’ensemble du territoire altiligérien et notamment des structures d’accueil, d’hébergement et de service à domicile. Les Conseillers départementaux sont actuellement mobilisés pour recenser et trouver des entreprises de leur canton aptes et en mesure de compléter les commandes en cours.

Le Département lance ses ateliers de confection de masques en tissu lavable

Ce vendredi 17 avril à l’Hôtel du Département, une cinquantaine de volontaires, agents comme élus, ont répondu à l’appel de Jean-Pierre Marcon et ont participé au premier atelier de découpage et mise en forme de masques en tissu. Ces masques en tissu, lavables, sont destinés à certains professionnels qui ne seraient pas directement exposés au virus (agents d’accueil, agents d’entretien, …) et plus généralement l’ensemble de la population dans la perspective de la fin du confinement ; ils ne concernent donc pas les soignants et les professionnels directement en contact avec le virus, qui utilisent nécessairement des masques à usage unique, chirurgicaux ou FFP2.

Les livraisons de masques lavables en tissu qui ont débuté et vont se poursuivre cette semaine permettent donc la constitution d’un stock, en vue de répondre aux besoins, vraisemblablement massifs, de la phase de déconfinement. Le Centre Hospitalier Emile Roux en assure la vérification et valide leur préparation et leur conditionnement.

Situation dans les EPHAD

Trouver des solutions concrètes pour aider les résidents à garder le contact
Le Département est sensible à la situation humaine des personnes confinées dans les EHPAD et de leurs familles.

Il s’engage pour les aider à prendre contact avec leurs proches et combattre ainsi le sentiment d’isolement. Attentif à ce que cet apport soit le plus pertinent, le Département définit actuellement avec les directeurs des établissements la réponse la plus adaptée aux besoins locaux, selon plusieurs niveaux possibles d’intervention :
  • Fournir des tablettes aux résidents ;
  • Équiper l’établissement de bornes Wifi, ou renforcer un accès 4G
  • Procéder à un câblage de tout un établissement.

Solidarité avec les EHPAD et les établissements médico-sociaux
Dans le contexte actuel, notre collectivité affirme sa volonté d’être solidaire avec les différents acteurs intervenant sur notre territoire et notamment avec les EHPAD, voire les établissements médico-sociaux, qui connaissent actuellement des tensions de fonctionnement et des besoins exceptionnels en personnel.

La collectivité les a, dans un premier temps, accompagnés dans le recrutement de personnels et autorisés à recruter un à deux agents supplémentaires en CDD pour une durée maximale d’un mois, renouvelable pendant la durée de la crise sanitaire. Malgré l’aide apportée au recrutement, certains besoins demeurent. Les fonctions proposées consistent essentiellement à aider les équipes existantes à la distribution des repas, à l’entretien des locaux et parfois à remplacer le personnel de cuisine absent. Aussi dans un esprit de solidarité, le Département a envisagé d’autoriser le personnel, non mobilisé dans le cadre du plan de continuité des activités, à faire acte de candidature sur ces emplois temporaires.

Solidarité avec les associations caritatives

Le Département souhaite également relayer les besoins en bénévoles des associations caritatives très sollicitées sur la période.
Le Département envisage d’autoriser exceptionnellement les agents, en faisant la demande, à intervenir en qualité de bénévole auprès des associations caritatives en semaine, sous réserve qu’ils remplissent les mêmes conditions que pour postuler en EHPAD.

#RestezChezVous

 
Dernières mesures prises le 10 avril, au regard des dernières recommandations nationales :

Point sur la dotation d’équipements de protection

Le Département reste mobilisé pour contribuer à la fourniture d’équipements de protection afin qu’aucune rupture n’intervienne sur l’ensemble du territoire altiligérien et notamment des structures d’accueil, d’hébergement et de service à domicile.
  • Tabliers-blouses/sur-blouses : les besoins sont couverts pour les semaines à venir.
  • Gants : les besoins sont couverts.
  • Masques FFP2 & chirurgicaux : les besoins sont couverts actuellement. Ils vont pouvoir être renforcées avec le groupement de commandes passé avec la Région.
  • Masques en tissu lavable : concernent les personnes en contact avec la population (hors soignants) et plus tard toute la population, les livraisons vont débuter cette semaine sous le contrôle du Centre Hospitalier Emile Roux qui assure la vérification, la validation et la distribution.

Les Conseillers départementaux sont actuellement mobilisés pour recenser et trouver des entreprises de leur canton aptes et en mesure de compléter les commandes en cours.

Situation dans les EHPADS

Le département vient de faire une proposition d’aide financière complémentaire pour le recrutement de personnel supplémentaire pour un ou deux mois.
Mais les structures rencontrent des difficultés pour trouver des candidats. L’ARS propose une formation accélérée si besoin. La mise en place de tests de dépistage va commencer cette semaine sous la direction de l’ARS qui a demandé la collaboration des départements.

Le service Protection Maternelle et Infantile (PMI) poursuit ses missions

L’ensemble des professionnels de santé est en alerte et c’est dans ce cadre que les professionnels de santé du Département de la Haute-Loire, dédiés à la petite enfance, s’organisent pour permettre une continuité de soins. Le service PMI reste à la disposition des familles pour garantir une continuité des soins auprès des femmes enceintes et des nourrissons, notamment sur la poursuite des vaccinations. Ce service dédié à la petite Enfance, en s’appuyant sur les recommandations nationales en cours, poursuit ses missions de santé publique dont :
  • Les permanences téléphoniques pour soutenir les familles, rassurer, orienter en fonction des symptômes décrits, donner des conseils, etc.
  • Les consultations médicales vaccinales pour les vaccins obligatoires.
  • Les consultations de puéricultrice, sur indication après évaluation téléphonique de la situation (pour surveillance des petits poids de naissance, des prématurés, consultations urgentes d’allaitement, etc.).
  • Les consultations de sage-femme dans le cadre du suivi obligatoire de grossesse.

Pour les populations les plus fragilisées, l’ensemble des professionnels du service de PMI est mobilisé afin d’assurer une continuité des suivis.

Sur l’ensemble du département, 3 centres médico-sociaux restent ouverts au public, dans un respect strict des règles d’hygiène et des mesures barrières.
Voici la liste des lieux de consultations disponibles et leurs coordonnées :

Territoire de Lafayette
Centre médico-social
Rue Michel de l’Hospital
43100 BRIOUDE
Tel 04 71 50 34 55

Territoire du Velay
Centre médico-social
12 rue de VIENNE
43000 LE PUY EN VELAY
04 71 07 44 09

Territoire de la Jeune Loire
Centre médico-social
Avenue de la Marne
43200 Yssingeaux
04 71 59 04 70

Associations culturelles, sportives et caritatives : des aides du Département pour permettre le maintien d’un fonctionnement normal

Le Département met tout en œuvre pour que les associations puissent traverser cette période, où tout est reporté, voire annulé et qui les fragilisent fortement. Dans un 1er temps : maintien des subventions prévues au Budget Primitif 2020, et versement d’un acompte initial et substantiel, en particulier aux structures employeuses. Des aides complémentaires seront éventuellement versées aux associations en difficulté.

Pour les associations caritatives, particulièrement sollicitées durant cette période, les aides de fonctionnement seront versées sans délais avec une possibilité de majoration pour subvenir aux besoins nouveaux des populations en difficultés.

Le Département de la Haute-Loire relance progressivement ses chantiers de bâtiments et de travaux publics

A l’annonce du confinement le 16 mars, tous les chantiers ont été arrêtés, à l’initiative des maîtres d’œuvre ou des entreprises. Les premiers jours ont été consacrés à leur mise en sécurité.
Depuis, les mesures de précaution (essentiellement gestes barrières, distanciation et plus récemment une publication par l’organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) donnent un cadre au redémarrage de l’activité.

Les services techniques du Département tentent de lancer un maximum de chantiers malgré l’état d’urgence sanitaire. Systématiquement, la faisabilité est analysée en fonction de la co-activité entre les entreprises, de l’importance de l’effectif, des mesures d’exploitation à prendre et de la présence de riverains pour les routes ou de personnel dans les bâtiments.

Plus d’infos sur la page : Relance progressive des chantiers du Département.

#RestezChezVous

 
Dernières mesures prises le 03 avril, au regard des dernières recommandations nationales :

Mise à disposition des véhicules de service pour les centres de soins altiligériens :

Afin d’apporter un soutien aux professionnels de santé des Centres de soins infirmiers ou des Services de Soins Infirmiers à Domicile(SSIAD) qui ont mis ou sont en train de mettre en place une tournée spécifique et sécurisée auprès des malades présentant les symptômes de l’épidémie ou atteints du COVID 19, le Département a décidé de mettre à disposition des véhicules de son parc automobile. En effet, dans la période du confinement, les véhicules, consacrés en temps normal aux déplacements professionnels des agents départementaux, sont actuellement peu ou pas utilisés. Un premier véhicule a rejoint ce vendredi 3 avril, un centre de soins de la Haute-Loire afin de contribuer aux interventions sécurisées de son personnel infirmier.

Une coopération renforcée avec le Centre Hospitalier Emile Roux

Le Département coopère depuis le début de la période de confinement avec le Centre Hospitalier Emile Roux (CHER), l’hôpital du Puy-en-Velay, chef de file du Groupement Hospitalier de Territoire constitué pour tout le territoire.

Cette coopération repose sur 3 principes simples :

1 - La chaîne logistique pilotée par le CHER est un bien commun à préserver et à consolider.
Progressivement définie, mise en place et conduite par le CHER dès la fin du mois de janvier, elle est opérante pour la distribution des équipements disponibles (masques en premier lieu) aux professionnels exposés des secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux ; dès lors, il est primordial de consolider cette chaîne logistique efficace et d’éviter de la parasiter ou de la concurrencer par la mise en place d’autres circuits. C’est pourquoi, pour l’approvisionnement des établissements et services sociaux ou médico-sociaux relevant de sa compétence (SAAD, MECS, Lieux de vie, MARPA, ...), le Département a décidé de s’appuyer sur le CHER : l’approche des besoins et la définition des quantités à distribuer est conjointe, la distribution est réalisée au CHER.

2 - Le Département engagera tous les moyens utiles pour abonder les stocks répartis par le CHER
Dans ce cadre, les commandes de masques, blouses ou autres que le Département a passé, soit de sa propre initiative, soit dans le cadre du groupement de commande des 12 départements d’Auvergne-Rhône-Alpes, coordonné par la centrale d’achats de la Région, seront remises, dès livraison, au CHER, pour répartition selon les clés convenues ensemble et par les circuits en place sous l’égide du CHER. Au cas où le Département parviendrait à abonder ce stock commun au-delà des besoins des structures relevant de ses compétences, le CHER aura toute latitude pour en disposer selon les autres besoins, tels qu’il est le mieux placé pour les apprécier.

3 - Le Département passera commande aux entreprises capables d’approvisionner des équipements de protection en circuit court
Les entreprises locales ont été plusieurs à prendre des initiatives d’adaptation ou de reconversion de leur outil industriel pour augmenter la disponibilité des équipements de protection, ressource devenue rare et précieuse en temps de crise sanitaire : masques, blouses, surblouses, tabliers. Le Département soutiendra ces initiatives par des commandes à livrer au CHER, jusqu’à concurrence de la satisfaction des besoins locaux. L’apparition de possibilités nouvelles d’approvisionnement en circuit court est en effet pour un département rural de la taille du nôtre une opportunité unique de déserrer la contrainte extraordinaire résultant actuellement du quasi-monopole des productions lointaines.

Mise en place d’une aide exceptionnelle pour renforcer le personnel des EPHAD

Dans cette période de confinement et afin de limiter les contacts, les EHPAD ont été amenés à confiner leurs résidents en chambre pour les protéger de risques possibles de contamination. Cette mesure de précaution a entraîné un surcroît de travail pour les personnels des établissements. C’est notamment le cas du portage des repas en chambre. Afin de réduire les tensions dans l’organisation de ces établissements, le Département a autorisé les EHPAD à recruter un à deux agents supplémentaires, en CDD d’un mois, renouvelable pendant toute la durée de la crise sanitaire. Le Département prendra en charge la totalité de cette dépense supplémentaire afin de ne pas impacter le budget des établissements.

#RestezChezVous

 
Dernières mesures prises le 27 mars, au regard des dernières recommandations nationales :

Acquisition de matériels de protection

Le Département se mobilise pour contribuer à la fourniture d’équipements de protection pour les personnels soignants qui font un travail formidable et à qui nous devons beaucoup mais aussi pour les personnels des EHPAD, des Services de soins à domicile et ceux qui contribuent à l’aide sociale à l’enfance. Pour ce faire, le Département de la Haute-Loire participe avec les autres départements d’Auvergne-Rhône-Alpes au groupement de commandes de la Région afin d’aider les personnels de santé et de secours à faire face aux tensions d’approvisionnement en équipement de protection.

Dans le cadre de ce groupement de commandes, le Conseil départemental de la Haute-Loire a commandé :
    • 70 000 masques FFP2
    • 300 000 blouses jetables de protection

En outre, le Conseil départemental de la Haute-Loire avait auparavant saisi une opportunité lui permettant de commander 500 000 masques chirurgicaux.

Ces commandes sont en cours, avec les difficultés de la période, renforcées pour l’approvisionnement de ces ressources devenues rares. Les premières livraisons auraient lieu dans le courant de la semaine prochaine.
La distribution de ces équipements sera assurée selon des priorités définies par le Centre Hospitalier Emile Roux, qui s’est déjà imposé comme la plate-forme de référence pour la gestion de ces équipements sanitaires de protection. De plus, le Département travaille en étroite collaboration avec la Préfecture de la Haute-Loire, afin de trouver des solutions d’approvisionnement auprès des industriels altiligériens.

Les services du Département pour la plupart fermés au public, un accueil téléphonique assuré au 04.71.07.43.43

Grâce à la mobilisation d’une dizaine d’agents volontaires, notre permanence téléphonique destinée à tous les usagers ou partenaires, a pu être rétablie. Les plages retenues sont les suivantes, du lundi au vendredi : de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

Le Département prête des ordinateurs aux collégiens

Du matériel informatique va être proposé aux familles qui n’en disposent pas, pour permettre aux élèves de continuer à travailler dans les meilleures conditions durant le confinement mis en place pour lutter contre le coronavirus (dans la mesure des matériels disponibles). Pour assurer la continuité des enseignements malgré le confinement des élèves à leur domicile, l’Education nationale a mis en place des dispositifs d’enseignement à distance. Mais toutes les familles ne sont pas logées à la même enseigne et certains élèves rencontrent des difficultés matérielles pour suivre le programme de travail conseillé par les enseignants. Pour la bonne et simple raison que certains n’ont parfois pas le matériel informatique adéquat.

Pour y remédier, le Département de la Haute-Loire a décidé de mettre à disposition des familles qui le souhaitent son parc de matériel informatique présent dans tous les collèges public du territoire. Les demandes de prêt doivent être réalisées auprès des principaux de chaque établissement.

Assistance dans la recherche de personnels de restauration collective pour soutenir les EPHAD

Pour les Établissements d’Hébergement des Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) et les autres établissements et services médicosociaux, le Département met tout en œuvre pour répondre à toutes les éventuelles difficultés de fonctionnement qu’ils pourraient rencontrer, notamment dans le fonctionnement de leur restauration collective. Les équipes départementales sont mobilisées pour apporter des solutions rapides à chaque établissement faisant face à des difficultés.

Centres Médicosociaux

Maintien d’un accueil physique dans nos 3 principaux centre-sociaux situés à Brioude, Yssingeaux et le Puy-en-Velay pour les situations urgentes. Les permanences sans rendez-vous ainsi que les visites à domicile sont suspendues. Accueil téléphonique assuré, et des rendez-vous pourront toutefois se tenir pour les situations d’urgence. Ces mesures s’appliquent aussi pour le service de Protection Maternelle et Infantile et pour la Protection de l’Enfance.

Les agents des routes restent mobilisés pour assurer la viabilité hivernale

Les prévisions météorologiques confirment le retour à un temps humide et froid à compter de dimanche 30 mars après-midi, jusqu’au vendredi matin suivant (3 avril). La neige et le verglas étaient plus présents lundi et mardi matin (jusqu’à 5 cm de neige à 800 mètres d’altitude et jusqu’à 10 cm à 1200 mètres d’altitude).

En conséquence, le Département a activé l’ensemble de son organisation et de ses moyens de viabilité hivernale, depuis dimanche 15h00 et jusqu’au 3 avril prochain, sur l’ensemble des routes départementales de la Haute-Loire, et ce malgré les difficultés liées à la pandémie COVID19 :
  • la mise en œuvre de surveillances de réseau et d’une coordination départementale (salle VH),
  • l’activation et la mise à jour régulière du site d’information INFOROUTE43,
  • avec du personnel d’astreinte permettant aux engins de service hivernal d’intervenir sur des plages horaires élargies.

Porter assistance aux opérateurs touristiques, en lien avec la CCI.

Une première Web Conférence ouverte aux prestataires touristiques s’est tenue cette semaine. L’objet de celle-ci était de répondre en direct aux différents questionnements et de les assurer du soutien du Département via sa Maison du Tourisme.
Cette première Web Conférence a réuni 50 prestataires et sera suivie par d’autres réunions virtuelles dans les prochains jours. Par ailleurs, un document reprenant toutes les mesures d’aides aux entreprises ainsi que les conseils en matière d’annulation est sur le point d’être finalisé. Il sera adressé à tous les acteurs et disponible en téléchargement.

Enfin, la rubrique Internet du site Auvergne-Expériences : Coronavirus- Solidarité Haute-Loire est mise à jour quotidiennement.

Bien évidemment, en fonction de l’évolution du cadre réglementaire, ces annonces seront adaptées.

#RestezChezVous
© Département de la Haute-Loire - mentions légales | Plan d’accès au Département de la Haute-Loire et coordonnées | Plan du site | rss  Flux RSS | facebook  Rejoignez-nous sur Facebook
facebook