Accueil du site Accueil du site > La Haute-Loire > Les actualités > La semaine du Manger Local et Bio dans les collèges

La semaine du Manger Local et Bio dans les collèges

La 4ème édition de la Semaine Manger Local et Bio s’est tenue du 28 septembre au 2 octobre.

Au programme :
  • Des menus locaux et bio seront proposés tout au long de la semaine dans les collèges participants
  • Des visites de fermes pour se faire rencontrer les acheteurs et fournisseurs et développement l’approvisionnement en produits locaux et de qualité
  • La remise des labels des collèges engagés dans la démarche sur l’année scolaire 2019/2020 : chaque établissement participant se verra remettre un diplôme selon son niveau d’engagement dans la démarche « Manger Local et Bio ».

Cette semaine était l’occasion de valoriser les produits locaux et issus d’une agriculture biologique dans le but de sensibiliser les collégiens à une alimentation plus durable.

Pour les collèges labellisés, c’était aussi l’occasion de valoriser le travail des équipes qui se mobilisent tout au long de l’année pour s’approvisionner auprès de producteurs et transformateurs locaux et en produits issus de l’agriculture biologique.

Mardi 29 septembre, une visite de ferme était organisée au GAEC Vach’Mont Bio à Tence.

Aline et Julien DELABRE ont ouvert les portes de leur exploitation laitière aux acteurs de la restauration collective ce mardi 29 septembre.
Aurélie s’est installée sur l’exploitation familiale en 2017 où elle a fait le choix d’une agriculture biologique. Le troupeau passe de 50 à 35 vaches laitières pour qu’elle puisse notamment assurer seule l’ensemble des tâches agricoles et valoriser un lait bio. L’exploitation tend aujourd’hui vers un système 100% autonome.

Au cours de la visite, le couple explique que la ration des vaches est majoritairement constituée d’herbe et de fourrages de l’exploitation, ce qui garantit la traçabilité et la qualité du lait. Majoritairement constitué de vaches Montbéliarde, le choix se porte de plus en plus vers un troupeau de Jersiaises, race encore peu connue en Haute-Loire, mais dont le lait est plus riche en protéine et en matière grasse, ce qui favorise sa transformation.

En effet, depuis juillet 2020, son conjoint Julien l’a rejoint sur l’exploitation. Son installation est couplée à la création d’un atelier de transformation sur place. L’objectif de cette première année est de transformer 10% du volume de lait de la ferme en yaourts, crèmes dessert et autres produits. A termes, le volume de lait transformé, et donc de yaourts et crèmes desserts fabriqués, sera plus conséquent ; de quoi nourrir éventuellement quelques-uns des jeunes collégiens du Département.

© Département de la Haute-Loire - mentions légales | Plan d’accès au Département de la Haute-Loire et coordonnées | Plan du site | rss  Flux RSS | facebook  Rejoignez-nous sur Facebook
facebook